Le questionnaire de Proust et ses réponses de 1890

Publié le par Malou


Après les réponses de l'abbé Pierre,

peut-être voudriez-vous connaître les réponses de Proust lui-même?

Le manuscrit original intitulé "Marcel Proust par lui-même,  retrouvé en 1924 fut vendu aux enchères le 27 mai 2003 pour 102 000 euros!

Ce questionnaire est à l'origine un album achété par Proust à la librairie anglaise Galignani de la rue de Rivoli à Paris. Il le remplit et l'offre à Antoinette Faure (fille du Président Félix Faure ) qu'il aimait sans retour.  Ce questionnaire, rempli à l'âge de 15 ans en 1886, sera ré-écrit à 19 ans, accompagné de précisions intéressantes. À cette époque, ce genre de test est en vogue au sein des grandes familles. La mode en vient d'Angleterre:  les questionnés peuvent y dévoiler leurs goûts et leurs aspirations

Les réponses de Marcel Proust
revues et corrigées à 19 ans

Le principal trait: Le besoin d’être aimé et, pour préciser, le besoin d’être caressé et de mon caractère.gâté bien plus que le besoin d’être admiré. La qualité que je désire chez un homme:  Des charmes féminins. La qualité que je désire chez une femme: Des vertus d’homme et la franchise dans la camaraderie. Ce que j’apprécie le plus chez mes amis: D’être tendre pour moi, si leur personne est assez exquise pour donner un grand prix à leur tendresse. Mon principal défaut:  Ne pas savoir, ne pas pouvoir "vouloir". Mon occupation préférée: Aimer. Mon rêve de bonheur. - J’ai peur qu’il ne soit pas assez élevé, je n’ose pas le dire, j’ai peur de le détruire en le disant. Quel serait mon plus grand malheur:ne pas avoir connu ma mère ni ma grand-mère. Ce que je voudrais être. - Moi, comme les gens que j’admire me voudraient. Le pays où je désirerais vivre: Celui où certaines choses que je voudrais se réaliseraient comme par un enchantement et où les tendresses seraient toujours partagées. La couleur que je préfère :La beauté n’est pas dans les couleurs, mais dans leur harmonie. La fleur que j’aime. - La sienne- et après, toutes. L’oiseau que je préfère: L’hirondelle. Mes auteurs favoris en prose: Aujourd’hui Anatole France et Pierre Loti. Mes poètes préférés: Baudelaire et Alfred de Vigny. Mes héros dans la fiction: Hamlet. Mes héroïnes favorites dans la fiction: Bérénice. Mes compositeurs préférés: Beethoven, Wagner, Schumann. Mes peintres favoris: Léonard de Vinci, Rembrandt. Mes héros dans la vie réelle: M. Darlu, M. Boutroux. Mes héroïnes dans l’histoire: Cléopâtre. Mes noms favoris: Je n’en ai qu’un à la fois. Ce que je déteste par-dessus tout: Ce qu’il y a de mal en moi. Caractères historiques que je méprise le plus: Je ne suis pas assez instruit. Le fait militaire que j’admire le plus:Mon volontariat ! La réforme que j’estime le plus: non répondu - Le don de la nature que je voudrais avoir: La volonté, et des séductions. Comment j’aimerais mourir: Meilleur et aimé. État présent de mon esprit:  L’ennui d’avoir pensé à moi pour répondre à toutes ces questions. Fautes qui m’inspirent le plus d’indulgence: Celles que je comprends. Ma devise: J’aurais trop peur qu’elle ne me porte malheur.


Je vous proposerai demain

les 10 questions que Pivot,

s'inspirant de ce questionnaire,

posait à ses invités

à la fin de l'émission Apostrophes


jeudi 12 juin 2008

Malou


Publié dans Distractions

Commenter cet article

fardoise 13/06/2008 10:10

J'aime beaucoup ses réponses. Et le questionnaire de Pivot, c'était quelque chose, il a été repris par le présentateur de l'émission "Actor studio" qui reçoit de grands acteurs, pas seulement américains puisque j'y ai vu Jeanne Moreau. On les découvre autrement. Et à la fin il leur pose ce fameux questionnaire.

Malou 13/06/2008 11:56


Oui, moi aussi Fardoise, c'est pourquoi j'ai eu tant de plaisir à les publier. Bises à toi. Je file sur ton blog. MAlou


dubois stella 13/06/2008 01:11

Ecellente idée ma chère Malou le questionnaire de Proust, c'est avec plaisir que j'y répondrai. Encore toutes mes félicitations pour "Privilège". Bravo tu l'as bien mérité.Gro bisous.

Malou 13/06/2008 11:57


Que cela fait plaisir de te revoir ici ce matin. JE t'embrasse et vais te visiter. Malou