Le scandale des galettes des rois et viennoiseries des Artisans Patissiers. Coup de gueule N° 1 - Année 2012 -

Publié le par Malou

 

images.jpeg

 

Selon le célèbre boulanger Jean-Luc Poujauran, plus de 80% des galettes des rois vendues à Paris sont des produits industriels que les boulangers-pâtissiers se contentent de réchauffer. 


C’est l’un des plus gros mensonges fait aux consommateurs et répété invariablement chaque mois de janvier. Les galettes des rois que nous achetons chez notre boulanger ou notre patissier sont dans la plupart des cas, des produits industriels, fabriqués en usine et livrés congelés. Mauvaise nouvelle pour les gourmets, dans un très grand nombre de cas, ces gâteaux vendus entre 12 et 40 euros par ces commerçants sont exactement identiques à ceux vendus cette année 4 euros chez Carrefour et 4,50 euros chez Auchan pour une galette 6-8 parts. N'oublions pas les viennoiseries particulièrement atteintes par cette industrialisation rampante et dissimulée à nous les consommateurs.

 

 "Il suffit de se promener de bon matin dans son quartier pour voir les camions de livraison de groupes industriels bien connus des professionnels telles que les sociétés Coup de pâte ou Tout Beurre", s’indigne Xavier Denamur, restaurateur en croisade contre l’invasion des produits industriels dans les commerces de bouche. Selon lui, le mal est tout aussi répandu dans les 120.000 restaurants français où il ne reste aujourd’hui qu’une minorité de professionnels à bouder les préparations toutes faites ou en kit, à réchauffer avant de servir. 

 

La belle arnaque que voilà !

ou comment nos petits commerçants se sabordent peu à peu en ne jouant plus la carte de la vraie qualité artisanale

et nous trompent honteusement.

 

Alors, messieurs, les artisans-patissiers, petits commerçants,

pourquoi ne pas annoncer  tout de go, dans vos boutiques,

via de petites affichettes :

 

Galettes artisanalement fabriquées par l'industrie alimentaire.

Venez payer chez moi 3 à 10 fois plus cher

des produits strictement identiques à ceux que vous achetez  dans vos supermarchés.

 

Il nous reste, à nous les consommateurs, à activer nos petites mains

et fabriquer nous-mêmes nos galettes des rois et autres viennoiseries.

Tiens, à ce propos, je m'essaie à une nouvelle recette de galette des rois.

Si elle est succulente, je la mets sur mon blog dès ce lundi.

 

Signature-malou-copie-2

 

Source : Challenges.fr

Commenter cet article

Elo 09/01/2012 18:14

Un coup de gueule bien mérité ! Bisous

Malou 10/01/2012 18:39



Merci Elo! dénoncer et encore dénoncer pour ne pas être étouffée, question de survie. Amitiés salines



Oxygène 09/01/2012 09:49

Pardon Malou... En relisant mon com je vois que j'ai écrit "quand on voit "se" qui s'affiche" au lieu de ""ce" qui s'affiche....
Honte à moi ! J'ai beau me relire, je fais trop vite et suis trop distraite...
Bises et bonne journée.

Malou 10/01/2012 23:25



il m'arrive moi aussi d'avoir le doigt qui flanche et qui accroche sur le clavier.... pas de problème Oxy, il m'arrive moi aussi de laisser des fautes. Sais-tu que le cerveau corrige sans qu'on y
prenne garde ?



Cinémartie 07/01/2012 22:00

Bonsoir Malou !
Cette année, j'ai fait ma galette en suivant la recette que j'ai mise sur mon blog : c'est facile et délicieux. Mais je suis impatiente d'avoir ta recette pour la comparer à celle que j'ai trouvée
en vidéo.
Le plus étonnant, c'est que les consommateurs ont l'impression que la même galette est meilleure venant du pâtissier plutôt qu'achetée au supermarché. C'est l'effet placébo. Ou cela vient de la
présentation : le même thé semble meilleur dans une tasse en porcelaine que dans un gobelet en plastique.
Bisous
PS : C'est gentil d'avoir mis mon blog dans tes favoris, et j'en ai fait de même pour le tien qui est très intéressant.

Malou 10/01/2012 14:09



Je mettrai ma recette dans quelques jours, j'ai vu la tienne qui a l'air délicieuse sauf que cette brave mamie ne confectionne pas la pâte feuilletée. Aïe! aîe! tout ça n'est pas vraiment
naturel...(sourire). A très vite Martine, merci pour ton com.



Paloma 07/01/2012 20:03

À Valdepeñas, ma ville, EL ROSCÓN DE REYES est complétement artisanal, il faut attendre dans le magasin et faire la queue, c'est une pâtisserie très ancienne et connue dans la région... mais tu as
raison, c'est un peu honteux que les gens fassent ça...

Bisous,
Paloma

Malou 10/01/2012 14:08



Quelle chance mais nous en avons encore quelques-unes ici en France mais de plus en plus rares. Et le pire c'est que certains clients dont je faisais partie ne se doutaient pas que derrière des
noms artisanaux se cache l'industrie. Bises résolument optimistes à toi Paloma l'enthousiaste.



letienne 07/01/2012 18:59

BRAVO! Il fallait le dire, c'est fait...
A la maison, pas de soucis, c'est ma Chérie qui les confectionne avec amour... Je crois bien qu'il y en a une dans le four...
Bises.

Malou 10/01/2012 13:57



Merci Letienne et régale-toi.