Retour sous forme de Sanryû

Publié le par Malou

En attendant mon retour sur la blogosphère,

je vous propose un jeu littéraire amusant auquel j'aime bien me livrer.

Si vous le souhaitez, c'est à vous d'écrire.....

les vierges de klimt-jpg

"Les vierges" Gustave Klimt

Le Senryû
est un poème satirique japonais.

Créé par Karaï Senryu (1718-1790 - Senryû signifie: saule de la rivière)
il a pour but de tourner en dérision les pouvoirs ou les autorités. Il peut être à connotation sexuelle ou grivoise. Egalement en 17 syllabes réparties également en 3 vers mais sans forcément respecter le rythme 5-7-5. Utilise souvent une chute inattendue ou contraire au début du texte.

 

Je vous propose un sanryû que j'ai écrit en 2008, plus que jamais d'actualité.

Bling! Bling! le porte feuille
des chefs nantis
Gling! Gling! la manche dans la rue.

Publié dans Jeu d'écriture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lmvie 01/11/2010 10:55



J'y vois nettement plus clair !!!



Malou 01/11/2010 17:42



tu vois, je pense aux copines mdr!!!



Lmvie 31/10/2010 10:07



Ce que j'en pense ???


Puis-je très chère me permetrre ???


Je me permets : les réponses aux coms en gris sur fond rouge : peu lisibles


Pitié pour les vieilles copines !


 


Bisous toi



Malou 31/10/2010 11:27



Désolée mais je venais de changer quelques éléments du design de mon blog et je n'avais pas vu cette anomalie que je corrige illico presto....chef! bises
douces. 



Lmvie 02/09/2010 10:30



Bon alors tu reviens ou pas ?????


Rooooooooooooohhhhhhhhh


Bisous



Malou 30/10/2010 13:06



je reviens ma belle...doucement....bises. 



Charlie 19/08/2010 16:09



Juste un Ti bisouille en passant...



Malou 20/08/2010 19:51



et moi une tite pensouille en recevant ton ti bisouille. 



Charlie 13/08/2010 13:29



Ah non d'une quenouille, ma Malouille !!


Je suis tellement contente de te retrouver... Moi même un peu éloignée de la blogosphère, je reviens vers les vraies rencontres, de mots en mots, de coeurs à coeurs et tu es de celles qui
comptent dans ce cercle si fragile...


Je te remercie car tu fais partie de ceux qui m'incitent à revenir, doucement, différemment mais toujours sincèrement.


Je t'embrasse du fond de mon coeur.


Charlouille



Malou 20/08/2010 19:49



Ah ! ma Charlouille ! que tes mots me font chaud au coeur. Je suis touchée que malgré ma longue absence tu me comptes encore parmi tes très proches. Je
ressens aussi comme toi la fragilité des amités bloguestes. Je m'en suis éloignée tant cette atmosphère me paraissait irréelle. Ce sont des personnes comme toi qui me font revenir, doucement, un
peu distanciée mais toujours aussi authentique car seules les rencontres de coeur à coeur comme tu le dis joliment me font vibrer. Je laisse filer vers ton coeur mille bises doucement salines.
Malou